Le stress

Jan 10, 2021 | En panne, Nutrition santé

A l’origine, le stress permet de survivre à un agresseur ou de capturer une proie, en permettant de fuir ou combattre efficacement. Il intervient dans des situations d’urgence, de courte durée.
Un corps en bon état de santé peut se transformer ponctuellement en celui d’un super héros, en activant une cascade de réactions biologiques, physiologiques et psychologiques d’alarme pour réagir face au danger, sans délai, sans peur, décuplant nos forces (par exemple battre un record de course en cas d’attaque d’un guépard).
Aujourd’hui pour la plupart, nous ne rencontrons plus ces situations d’urgence vitale. Par contre, nous hyper sollicitons la réaction de stress de manière chronique, insidieuse, et continue (conflits, obligations de performance, peurs multiples, se sentir submergé par de multiples tâches, examens). Cela active en continu la cascade des réactions au stress, avec augmentation de production d’hormones aux effets physiques bien réels.
Et si à cela s’ajoutent des carences dues à une alimentation hyper transformée, et une altération du microbiote (nos bactéries amies qui peuplent l’intestin), le corps s’épuise progressivement: fatigue chronique puis burnout sont des manifestations de plus en plus fréquentes. Le stress chronique mine sournoisement nos corps, et prépare aussi le terrain idéal pour développer une maladie chronique dite de civilisation, ou simplement affaiblir nos défenses immunitaires.

Lire nos derniers articles :